Cette INFO est dédiée à la mémoire de Madame Maryse HENRION épouse FERRANDIS, native d’Alger, décédée à Perpignan le 8 janvier (1929/2021). A toute sa famille et à notre amie Myette, sa fille, nous leur adressons nos condoléances émues et attristées.

OULED-FAYET : situé au Sud-ouest, dans la banlieue algéroise, à 15 km de la capitale. La majeure partie de la commune est située sur un plateau délimité au Nord par l’oued Draa Rebia et la RN 36 à l’Est. Au Nord-est, la zone des Grands vents est préservée de toute construction.

La plaine d’ALGER reçut les premiers colons agricoles venus de France ; ces colons eurent à combattre un ennemi redoutable, la fièvre paludéenne. C’est dans les collines du Sahel d’ALGER qu’à été créé le premier village de colonisation d’Algérie, à DELY-IBRAHIM  en 1832

DELY-IBRAHIM était un avant-poste surveillant la plaine de STAOUELI et de SIDI-KHALEF. En 1832, des émigrants alsaciens, réunis au Havre pour se rendre en Amérique, furent amenés en Algérie et concoururent  aux premiers essais de colonisation, que le duc de Rovigo tenta à KOUBA et à DELY-IBRAHIM. La commune y a été instituée par le décret impérial du 31 décembre 1856 avec OULED-FAYET comme annexe.

OULED-FAYET : Primitivement avant poste militaire établi en 1841, village créé par arrêté du 2 décembre 1842, dans la banlieue algéroise, sur une éminence de 249 mètres d’altitude, d’où la vue embrasse DELY-IBRAHIM, CHERAGAS et une partie de la plaine de STAOUELI et de la plage de la Méditerranée.                                                                                                                

OULED-FAYET : Commune délimitée par arrêté du 22 avril 1835, centre de population créé par arrêté du 2 décembre 1842, érigé en commune de plein exercice par décret du 15 octobre 1888, à effet au 1er janvier 1889.